Le projet

L'association La Mue a été fondée en janvier 2014 à l'initiative de la chorégraphe Karine Saporta qui en est l'actuelle présidente. La Mue a pour vocation d'être un centre de création pluridisciplinaire permettant l'accueil en résidence d'auteurs, d'artistes et d'équipes artistiques dans les champs de la philosophie, de la littérature, du cinéma, de l'audiovisuel, du spectacle vivant, de la photographie et des arts plastiques.

 

A l'échelon régional, national et international, les projets tout particulièrement favorisés par l'association seront ceux qui seront liés aux thématiques suivantes:

- La recherche d'un rapport innovant entre le mot, le texte sous toutes ses formes et l'image

- Le questionnement concernant les relations entre l'art, l'artifice et la nature (l'environnement, le paysage, la vie animale...)

- La réflexion sur le lien possible entre démarche artistique et projet éthique (en particulier autour des notions de solidarité, de non violence, de respect des différences individuelles et culturelles...).

 

Pour autant, les projets artistiques permettant le croisement entre différents domaines d'expression ou particulièrement centrés sur la recherche trouveront aussi leur place dans le dispositif de La Mue. Certaines périodes de l'année seront consacrées à la transmission. Dans ce domaine, La Mue aura pour ambition une politique innovante. Celle-ci devrait permettre des échanges entre artistes (ou futurs artistes) et personnes issues de secteurs extérieurs au monde de la culture. En formation intiale ou continue, en réinsertion, en demande d'emploi celles-ci peuvent provenir de champs aussi éloignés que l'artisanat, l'agriculture, les métiers du corps, de la mer  et même émaner de la sphère politique...

 

Une préoccupation centrale de La Mue sera la rencontre entre les populations (urbaines/ périurbaines /rurales), les artistes et les oeuvres. Il sera tenté d'intégrer tous les publics aux dispositifs de résidence ainsi qu'aux événements qui pourront se dérouler à l'intérieur comme à l'extérieur du centre.

 

La Mue aura aussi pour objectif de tisser des partenariats aussi étroits et constructifs que possible avec l'ensemble des acteurs culturels locaux, des associations et des équipements existants. L'intégration de la structure dans la vie régionale sera poursuivie par tous les moyens possibles. La dimension internationale des résidences aura en outre vocation à intéresser l'ensemble des lieux culturels à l'échelle départementale ou régionale: les artistes présents sur le territoire étant susceptibles de se produire, avant de repartir, à l'extérieur de La Mue.